Glossary

  • Aizendō [ temples ]

    Aizendō (愛染堂) est un temple à l'intérieur duquel est sculpté une statue de la divinité   Aizen Myōō ( ou Rāgarāja ), roi des passions.
  • Bangai [ pelerinage, temples ]

    Les temples Bangai (番外) sont des lieux sacrés mais ne figurant pas parmi les 88 temples du pèlerinage de Shikoku. (suite…)
  • Bekkaku [ bouddhisme, pelerinage, temples ]

    Un temple Bekkaku est un temple ne faisant pas partie du parcours des 88 temples du pèlerinage de shikoku mais ayant une importance relative avec le moine Kukai, le fondateur du pèlerinage. (suite…)
  • Chōzuya [ temples ]

    Chōzuya (手水舎) ou Temizuya est un bassin d'eau situé à l'entrée des temples boudhistes ou shinto, servant à la purification. En fait Chōzuya désigne le petit pavillon, généralement en bois, ouvert sur les côtés où est situé le bassin. (suite…)
  • Daishidō [ pelerinage, temples ]

    Le Daishi-dō  (大師堂) est petit bâtiment (dō) réservé au grand maître (Daishi). Parmi les 88 temples du pèlerinage de Shikoku, la plupart sont consacrés à Kōbō-Daishi. On trouve parfois des Daishido sur le chemin, certains peuvent faire office de tsuyado ( logement gratuit).
  • Honbō [ temples ]

    Honbō (本坊) est le bâtiment principal où dorment les moines dans un temple bouddhiste. Sur le chemin du pèlerinage de Shikoku des 88 temples, ce terme désigne également le bâtiment qui fait office d'hôtel ( shukubō )
  • Hondō [ temples ]

    Le hondō est le bâtiment principal d'un temple bouddhiste. Hondō (本堂) signifie littéralement Temple Principal ou temple originel. Ce terme c'est généralisé à partir du 9ème siècle ( époque Heian) et de l'extension du Bouddhisme Shingon et Tendai. C'est dans ce bâtiment qu'est conservé l’image principale du temple ( Honzon).
  • honzon [ bouddhisme, temples ]

    Honzon (本尊) c"est l'image du bouddha ou du bodhisattva (bosatsu) vénéré, dans le temple principal (Hondō) . Cette image prend la forme d'une sculpture. Il n'y a généralement qu'un seul honzon par temple excepté au temple 37, Iwamoto-ji.
  • Niōmon [ bouddhisme, temples ]

    Niōmon (仁王門) littéralement la porte (門) des guerriers Niō (仁王) est la porte d'accès au temple gardée par 2 statues en bois représentant de féroces guerriers.
  • Saiin [ temples ]

    Sai-in  (西院) désigne la partie (enceinte) ouest (西) d'un temple bouddhiste. Sai est l'une des lectures possible du kanji ouest, comme dans Kansai ( la région de Osaka). In ( 院) désigne un ensemble de bâtiment bien organisé.
  • Sanmon [ pelerinage, temples ]

    Sanmon (山門) littéralement la porte (門) de la montagne ((山), la porte d'entrée des temples sur le pèlerinage de shikoku. (suite…)
  • Shishido garan [ temples ]

    shishidō garan ( 七堂伽藍) est un terme bouddhiste japonais qui désigne la structure idéal d'un temple avec sept bâtiments ( sichidō). Garan est un terme provenant du sanskrit qui à l'origine désigné un parc où se réunissaientt des moines bouddhistes.
  • Shōrō-dō [ temples ]

    Shōrōdō (鐘楼堂) Beffroi du temple ou plus simplement le petit bâtiment en bois qui contient la cloche du temple.  dō (堂) signifie bâtiment, mais le Shorodo en général ne comporte qu'un simple toit supporté par 4 pilier en bois avec la cloche au milieu. (suite…)
  • Tahōtō [ temples ]

    Tahōtō  (多宝塔) désigne dans un temple bouddhiste des courants Shingon et Tendai, une pagode à 2 étages. Littéralement Tahōtō signifie  la tour aux multiples trésors. (suite…)
  • Tōin [ temples ]

    Tō-in(東院) désigne la partie (enceinte) est (東) d’un temple bouddhiste. Tō ( avec un o long) est l’une des prononciations possible du kanji est, comme dans Tokyo. In ( 院) désigne un ensemble de bâtiment bien organisé.
  • Tsūyadō [ hebergement, pelerinage, temples ]

    Tsūyadō  (通夜堂) , c'est un abris gratuit offert par un temple lors du pèlerinage de Shikoku. Tout comme la hutte du henro (henro goya), cela restera souvent d'un confort sommaire. Certains sont minuscules ( 2 ou 3 couchages), d'autres immenses comme au temple 51 ishite-ji.