«

Daishi

Daishi (大師) était à l’origine un terme désignant le bouddha uniquement. En chine, ce devint un titre honorifique, décerné par l’empereur. Au Japon,

ce titre est donné à titre posthume uniquement comme pour Kūkai qui devint Kōbō-Daishi après sa mort.